Angkor Le temple d'Angkor Thom

Angkor

ACCUEIL

Angkor Thom (Angkor-la-grande), la ville ceinte de murailles de quatre kilomètres de côté et dont les cinq portes sont couronnées des visages de Grands Rois gardiens des Orients de la cosmologie bouddha mais aussi à toutes les divinités de l'impire.
Angkor Thom , l'encadrant à l'ouest et à l'est, ce sont deux gigantesques bassins-réservoirs allongés, des Baray, qui s'étendent jusqu'aux limites latérales du site: d'un côté le Baray orental, de l'autre le Baray occidental. Au nord se trouve un autre bassin-réservoir de taille réduite, le Baray de Preah Khan, une dépendance du vaste temple à l'est duquel il se situe et qui lui donne son nom.

Jayavarman VII(1181-1218), le fondateur d'Angkor

Jayavarman VII(1181-1218),
le fondateur d'Angkor, le grand monarque qui libéra son pays des conquérant Chams et porta les frontières de l’empire plus loin que jamais avant lui.

Angkor Thom est la cité royale construite par Jayavarman VII (qui régna probablement de 1181 à 1220), roi bouddhiste de l'Empire khmer, à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle, après la conquête et la destruction d'Angkor par les Chams.

Son nom actuel, Angkor Thom, signifie « la grande cité »; son nom sanskrit était Mahanagara.

Elle est le témoin de la grandeur de l'empire. Cette cité se situe à environ deux kilomètres de la rive droite du Siem Reap, une rivière tributaire du Tonlé Sap.
Ecriture khmère
Ecriture khmère sur les murs de temples d'Angkor.

Angkor
Angkor
Accueil Au coeur de l'histoire Angkor vat Angkor thom Bayon Apsaras Banteay Srei Statues angkoriennes Restauration d'Angkor Pillage
Repère chronologique Informations touristiques Fiche technique Investir au Cambodge Plan d'Angkor Liens utiles Nous écrire

Copyright © www.angkorvat.com - Tous droits réservés Aller au début