Angkor Repères chronologiques

Angkor

ACCUEIL

 


      PERIODE PRE ANGKORIENNE

150 après Jésus-Christ : Fondation du Fou Nan, un Etat riche et puissant, situé au sud du Cambodge actuel et dans le delta du Mékong. Il va subir l'infuence indienne et étendra sa domination sur des Etats vassaux jusqu'au VIe siècle. Construction du Colisée de Rome (Ier siècle après J.C)
550  Le Fou Nan cède la prééminence à un ancien vassal, Le Tchen-la, nom que les chinois conserveront pour désigner le Cambodge jusqu'au XIIIe siècle. Construction de Sainte-Sophie à Constantinople(532-537)
657-681 Règne de Jayavarman Ier  
PERIODE ANGKORIENNE
802-650 Règne de Jayavarman II, qui fonde le royaume khmer
877-889 Règne de Indravarman Ier, La capital de développe à Roluos, à quize kilomètres du site Angkor
889-910 Règne de Yasovarman Ier, qui fonde une nouvelle capitale, Yasodharapura, future Angkor.
Construction de Phnom Bakheng et Baray oriental.
941-944 Conquête du Champa par les Khmers
968-1001 Règne de Jayavarman V, Construction de Phiméanakas, Ta Keo et Banteay Sreil.
1050-1066 Règne de Udayadityavarman II, Construction :Baphuon,Mébon occidental et Baray occidental.
1113-1150
Règne de Suryavarman II, Ce roi, l'un des plus grands Angkor, construit Angkor Vat, qui marque l'apogée de l'art khmer classique.
A la mort de ce conquérant, l'Empire s'etend du Laos au golfe de Siam et du royaume birman au Champa.
1177 Invasion des chams. Ils s'emparent d'Angkor et la saccagent
1181-1218
Règne de Jayavarman VII  Après avoir chassé l'envahisseur et annexé le Champa, il créé une nouvelle capitale à Angkor Thom, "Angkor la grande".
Constructions: Ta Prohm, Banteay Kdei, Bayon, Neak Pean, Srah Srang, Angkor Thom, Place royale, Preah Kahn, Ta Som.
Début XIVe
siècle
Sucession de règnes mineurs. Déclin de l'Empire Khmer
1352 Prise d' Angkor par les Siamois, qui la pilleront à deux reprises avant de l'abandonner an 1431

PERIODE POST ANGKORIENNE
XVIIe siècle
Conquête du delta du Mékong par la Annamites( les vietnamiens ), dirigés par les Nguyen de Huê. Les luttes intestines de la famille royale Khmere offrent aux deux puissances voisines, Siam (Thailande) et Annam(vietnam), de multiples occasions d'intervenir.
Edification du château de Versailles (XVIIe Siècle)
1794 Souveraineté du Siam sur Battambang
1841 Annexion du Cambodge par les Annamites.
1847-1860 Règne de Ang Duong qui, aidé par les Siamois, reprend la capitale, laquelle est alors Oudong
1860 Le roi Norodom Ier, fils de Ang Duong, signe un  traité plaçant le Cambodge sous la protection de la France. Il reconnaît la souveraineté du Siam sur tout l'ouest du pays, dont Battambang et Siem Reap
1866 Norodom déplace la capitale à Phnom Penh. Début de la construction de l'actuel palai royal.
1887 Creation de l'Union indochinoise, qui instaure une véritable administration directe française sur le protectorat.
1905 Création du musée archéologique de Phnom Penh, conséquence des travaux entamés par l'Ecole française d'extrêtme-orient.
1907 Le Siam restitue au Cambodge trois provinces, Battambang, Sisophon et Siem Reap (avec Angkor ).
1908 Jean Commaille (1868-1916) est nommé premier conservateur d’Angkor
1916 Henri Marchal (1876-1970) est nommé conservateur d’Angkor
1931 Reconstitution grandeur nature du temple d’Angkor Vat pour l’Exposition internationale de Paris.
1941 Le représentant du régime de Vichy place sur le trône Norodom Sihanouk, âgé de dix-huit ans.
1953

Le roi Sihanouk mène la croisade de l’indépendance. Celle-ci est proclamée le 9 novembre, elle sera confirmé par les accords de Genève en 1954.

1949 Signature d'un traité franco-cambodgien qui fait du Cambodge un Etat indépendant associé à l'Union française.
Le traté précise que le Cambodge ne renonce pas à ses droits sur Conchincine (province du Cambodge, annexée par les vietnamiens, actuellement vietnam du sud).
1966 La droite, victorieuse aux élections législatives, forme un gouvernement dirigé par le général Lon Nol, hostile à Sihanouk.
1968 Le parti communiste khmer (khmer rouge) engage la lutte armée.
1969-1978
Bombardements de l’Est du pays par les B 52 américains. Usage de défoliants.
1970
Général Lon Nol prend le pouvoir pendant un voyage de Sihanouk en France et fait appel aux Etats Unis.
Le roi se réfugie à Pékin et Le cambodge devient un champ de bataille aux portes du viêtnam.
Dans le maquis, les Khmers rouges sont devenus, sans que l’on s’en rende compte, la première force combattante.
1975
Les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh, acclamés par la population. Quarante-huit heures plus tard, ils vident la capitale de tous ses habitants pour les envoyer aux travaux forcés dans les rizières.
C’est début de quatre années de folie meurtrière. Le gouvernement des Khmers rouges impose un régime totalitaire, soutenu par la Chine, visant à éliminer les Khmers instruits et les symboles du monde occidentale.
1975-1979
Le régime de Pol Pot transforme le pays, rebaptisé Kampuchea démocratique, en un immense camp de concentration.
Près de deux millions de cambodiens ( un habitant sur quatre) mourront de mort violente , de maladie ou de malnutrition.
   Histoire : Pol Pot, et le regime atroce des Khmers rouges
1979
Invasion du pays par le Viêtnam, Hanoi lance cent mille soldats sur le Cambodge. Les ennemis héréditaires des Khmers, installent à Phnom Penh un régime à leur solde, le Parti du Peuple Cambodgien(PPC) ayant comme responsables Mr Heng Samrin, Mr Chea Sim et Mr Hun Sen.
Boycotté par la communauté internationale. Le Cambodge est quasiment coupé du monde jusqu’en 1989.
1982 Le roi NorodomSihanouk prend la tête d’un front anti-vietnamien qui comprend les Khmers rouges
1991
Le Cambodge est placé sous la tutelle de l’ONU.

10/1991 Signature des accords de Paix de Paris le 23/10/1991 entre les 18 pays les plus concernés par le problème du Cambodge.
« Accord relatif à la souveraineté, l’Indépendance, l’Intégrité et l’Inviolabilité territoriales, la Neutralité et l’Unité Nationale du Cambodge »
Membre de conférence de Paix de PARIS    CONFERENCE (Discussion)    CONFERENCE (Signature)
Accords de Paix de PARIS de 1991 sur le CAMBODGE

En savoir    sur Accords de Paris sur le Cambodge de 1991.

1993

Premières élections démocratiques, remporté par le parti royaliste, représenté par Norodom Ranariddh, le fils du Roi Norodom Sihanouk. Sous la menace de la guerre civile de Parti du Peuple Cambodgien(PPC) dirigé par Mr Hun Sen(allié des viêtnamiens), un gouvernement de coalotion est formé.
Mr Norodom Ranariddh et Mr Hun Sen, forment un gouvernement bicéphale. Tous deux deviennent Premiers ministres et chaque poste ministériel est doublé pour plaire aux deux tendances : le Funcinpec de Norodom Ranariddh et le PPC de Mr Hun Sen. Sihanouk est nommé souverain constitutionnel du Cambodge.
Institutions politiques : monarchie constitutionnelle. Le roi règne mais ne gouverne pas.
Aller au début
07/1997
Coup d'Etat meutrier du Parti dirigée par le Parti Populaire Révolutionnaire du Kampuchéa (PPC) dirigé par Mr Hun Sen, soutenu par la République Socialiste du Vienam.
Mr Hun Sen est comdamné par la communauté internationale.
Le Prince  Ranariddh est destitué du premier Premier ministre par le Parti Populaire Révolutionnaire du Kampuchéa (PPC) .
08/1997
Le Viêtnam et La Thailande signent un accord visant à annexer le territoire maritime du Cambodge et ses iles Paulo Wai, Paulo Panjang et Koh Tral, violant ainsi les accords de Paix de Paris de 1991.
1998
Chute du dernier bastion des Khmers Rouges à Anlong Veng. Le ralliement de milliers d'anciens combattants et cadres politiques au régime de Phnom Penh confirme la désintégration du mouvement.

Désintégration du mouvement Khmer rouge.

le 15 avril 1998 l'ancien chef historique Pol Pot (dirigeant des Khmers rouges condamné par la communauté internationale pour crime contre l'humanité) est mort .
La mort de Pol Pot     Biographie de Pol Pot - L'après génocide au Cambodge
2003 Accord historique entre l'ONU et Phnom Penh sur un tribunal pour juger les anciens dirigeants khmers rouges survivants, qui pourrait s'ouvrir en 2005.
07/10/2000 Abdication du Roi Norodom Sihanouk.
Histoire de Norodom Sihanouk : la clef politique de l'emergence des Khmers rouges
14/10/2004 Avènement du Roi Norodom Sihamoni (un des fils du roi Norodom Sihanouk), à l’unanimité du Conseil du Trône.
10/10/2005
 Le premier ministre Mr Hun Sen conclut à Hanoi le Traité «Traité additif» entre République Socialiste du Vienam et République Populaire du Kampuchea de 1985, cédant ainsi une partie de terre et de mer cambodgiennes à la République Socialiste du Viêtnan, violant ainsi les accords de Paix de Paris de 1991.
15/07/2008
Agression des militaires thailandais « des chemises jaunes » sur le temple cambogien de "Preah Vihear" en réaction à l’inscription du temple khmer de PreahVihear sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO décidée le 7 juillet 2008 à Québec, violant ainsi l’arrêt sans appel de la Cour Internationale de Justice de La Haye de 1962 sur Preah Vihear et les accords de Paix de Paris de 1991.
17/02/2010
Le premier procès de l'histoire contre un ancien dirigeant khmer rouge s'est ouvert à Phnom Penh. Trente ans après les faits,

le 26/07/2010 l'ancien commandant khmer rouge Kaing Guek Eav, aussi appelé « Douch », l'ex-chef de la prison S-21 de Phnom Penh a été condamné à 30 ans de prison pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité par le tribunal mixte chargé de juger les crimes du régime khmer rouge, parrainé par les Nations unies.
De nombreux anciens membres de ce régime occupent des fonctions importantes au sein de l'administration du pays. Les analystes croient qu'ils pourraient vouloir gêner les enquêtes et les activités du tribunal.

03/02/2012
Mr Kaing Guek Eav, dit Duch, ancien directeur du centre de détention S21 à Phnom Penh, a été condamné en appel à la prise à perpétuité pour crimes contre l’humanité, violations graves des conventions de Genève, homicide et torture.

De

Nos

Jours

Palais royal, Phnom penh

Koh Lanta 2012 au Cambodge, La revanche des heros

La french touch, cigarette au coût de la France

Les moines se mettent aussi à la nouvelle technologie

  Lieux emblématiques de Phnom Penh, Cambodge 2012

Angkor
Angkor
Accueil Au coeur de l'histoire Angkor vat Angkor thom Bayon Apsaras Banteay Srei Statues angkoriennes Restauration d'Angkor Pillage
Repère chronologique Informations touristiques Fiche technique Investir au Cambodge Plan d'Angkor Liens utiles Nous écrire Recherche

Copyright © angkorvat.com - Tous droits réservés Début de la page